content-top-bg

Les trois tics les plus fréquents au poker

Lorsque vous jouez au poker, il est très important que vous soyez en mesure d'identifier la plupart des tells (tics) les plus fréquents (signaux qui trahissent la main d'une personne) de même que les modèles de pari.

Identification

Les tics sont en fait beaucoup plus courants que ce qu'on croit. Presque tout ce que fait un joueur vous donnera un indice sur ce qu'il pense et ce qu'il a en main. Ces indications peuvent être faites de manière inconsciente, auquel cas ce sont des actes que le joueur pose en fonction de la main qu'il a sans toutefois s'en rendre compte. Elles peuvent néanmoins être aussi faites sciemment afin d'essayer d'induire les autres joueurs en erreur et de les amener à revoir leurs plans. Heureusement, les tics les plus fréquents au poker sont faciles à identifier, et vous pouvez aisément réagir en conséquence.

Indicateurs conscients

Il serait peut-être plus compréhensible de parler des tics conscients comme des jeux de scène qui sont toujours utilisés pour donner une mauvaise impression sur le statut de celui qui les utilise. Ainsi, les deux gestes les plus courants sont : prétendre être faible ou prétendre être fort. Naturellement, ces comportements signifient le contraire de ce qu'ils semblent être la plupart du temps. Lorsqu'un joueur donne l'air d'être vaincu, c'est qu'il détient généralement des cartes fortes et tente de pousser ses adversaires à suivre ou à relancer. De même, il y a des signes évidents qui permettent de détecter quelqu'un qui prétend avoir une meilleure main qu'il n'a pas en réalité. Les signes comme fixer un adversaire du regard, essayer d'intimider les autres en augmentant les jetons lorsque c'est au tour d'un autre de le faire et observer une main pendant une longue période sont toutes des tentatives d'intimidation qui indiquent généralement un manque de confiance. Vous devriez toujours relever ces signes et agir en conséquence pour prendre le dessus dans une partie.

Indicateurs inconscients

Généralement, les tics inconscients sont plus utiles que les conscients, car ce qui est déterminant à ce niveau est que le joueur ne se rend pas compte du fait qu'il est en train de fournir des indices. Au nombre de ces signes, on peut avoir le simple fait de se passer la main dans les cheveux, ce qui est un signe de nervosité. Même la première impression d'un joueur en dit long sur ses tactiques. Bien sûr, de nombreuses personnes profitent de cette situation et prétendent sciemment être nerveuses même lorsqu'elles ne le sont pas. Des signes de nervosité exagérés sont souvent simulés. L'autre comportement que la plupart des gens adoptent sans s'en rendre compte est qu'ils essaient d'être aussi calmes que possible lorsqu'ils bluffent. La plupart des tells inconscients sont observés au niveau des yeux. L'un des indices les plus précieux qui montrent qu'un joueur veut parier est qu'il jette de rapides coups d'œil aux jetons, tandis que le joueur qui détourne son regard de ses adversaires essaie de dissimuler sa peur par rapport à ses cartes.

horz-shadow
content-bottom-bg